10 nov. 2018

La Première Guerre était mondiale

11 novembre 1918 - 11 novembre 2018, un siècle a passé




Voici un siècle que l'on enseigne aux petits Français la bataille de la Marne, le chemin des Dames et Verdun. Mais est-ce que tout le monde est bien capable de placer Ypres sur la carte ? C'est en Belgique, à quelques minutes de Lille. Les trois batailles d'Ypres, défendues par les Anglo-Canadiens, ont exactement le même poids pour le front ouest que Verdun, car si l'un ou l'autre était tombé, la guerre aurait sans doute été perdue. Pourtant, Ypres n'a pas sa place dans les livres d'école français.

Voici un siècle que la guerre la plus absurde de l'humanité s'est achevée. Et voici ma modeste contribution au devoir de mémoire, pour se souvenir qu'elle ne fut pas absurde qu'en France, malgré son lourd tribut ! Je voudrais juste rappeler qu'elle fut vraiment mondiale et l'illustrer par un petit échantillon de culture : trois livres et un film. C'est bien peu de choses, mais ils m'ont tous marqués.


Le chemin des âmes

EN: Three-Day Road

(C) Albain Michel, 2008
disponible aussi en Livre de Poche


Deux amérindiens Cree s'engagent dans l'armée Canadienne pour partir sur le front ouest (à Ypres justement).

Un chef d'oeuvre d'une formidable intensité, et affranchi de tout jugement.

J'adore !

Joseph Boyden est lui-même améridien.

C'était la guerre des tranchées

(C) Casterman, 1994

Pour retranscrire l'absurde, la douleur, l'effroi, je crois que Tardi a produit plusieurs oeuvres fortes, dont celle-ci me semble atteindre le sommet.

Réédition pour les vingt ans !
La promesse d'une vie

EN: The Water Diviner, 2014

Réalisateur et acteur, Russel Crowe incarne un fermier australien à la recherche de ses trois fils. Difficile de ne pas pleurer devant ce beau film débordant d'émotion.

La trame historique nous amène en Australie, en Égypte, à Istanbul puis dans les Dardanelles, et enfin dans les conflits 1919-1922 entre l'Empire Ottoman et la Grèce.


Atlas des guerres
La Première Guerre mondiale


(C) Autrement, 2001


Cet Atlas contient tout sur Verdun et la Marne... mais couvre aussi bien le reste du conflit:
  • Les Anglo-Canadiens associent le conflit à leurs images tout aussi fortes : Ypres, les gaz, la bataille de la Somme. 
  • Pour les Américains, c'est Chateau-Thierry, mais aussi l'escardrille Lafayette.
  • Et pour les Australiens, le premier conflit fut marqué par les Dardanelles, 1915 : la Baie des Anzac et Gallipoli.
  • Il y avait aussi deux autres fronts immenses: le front est avec les Allemands, Autrichiens et Russes, et la poudrière des Balkans et de l'Empire Ottoman, où le conflit a démarré dès 1912 et s'achèvera en 1919, après l'armistice (livre/film : Capitaine Conan).
D'autres fronts plus exotiques sont bien documentés : saviez-vous que le Japon était notre allié et a attaqué l'Allemagne en Asie ?

Mais surtout, on doit se souvenir des deux campagnes dont l'écho se ressent encore aujourd'hui dans les conflits contemporains : 
  • 1918 - La remontée de l'Irak par les Anglais jusqu'à Bakou pour le contrôle des carburants.
    George W. Bush a pris la même route en 2003, pour des raisons similaires mais avec moins de succès.
  • 1916 - Le traité Sykes-Picot (partage du moyen-orient entre Anglais et Français). La campagne de Palestine (Lawrence d'Arabie) suivie de la trahison anglaise, le royaume pan-arabe qui n'existera jamais : un drame qui résonne encore jusqu'au fantasme d'ISIS en 2014.


20 avril 2016 - centenaire de l'escadrille Lafayette
Mémorial de Saint-Cloud
En présence des ministres, ambassadeurs
et des états-majors français et américains
Photo (C) Praxeo. J'y etais ! ^^



Alexis Beuve
(c) Praxeo 2018



|<

Article précédent

L'histoire du shogi
e-book à télécharger


>|

Article suivant

à paraître